Stress

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress est la réponse de notre organisme à la situation de vie qui se présente. Il nous permet de réagir à cette situation, de nous adapter à notre environnement. On ne peut donc pas imaginer de vie sans stress, car c’est le stress qui nous permet de mobiliser nos ressources pour faire face à la vie.

Eviter le stress n’est ni possible, ni souhaitable : il augmente notre dynamisme et notre créativité. En état de stress notre système immunitaire est sur-stimulé. Cela est moteur, à condition que les tensions accumulées soient ensuite évacuées et le corps ainsi mis au repos. Si ce n’est pas le cas, le retour à l’équilibre ne se fait pas. Et c’est là que le stress devient chronique. Si l’organisme reste sans cesse en alerte, il devient progressivement moins efficace. Le stress chronique est donc néfaste pour notre santé et notre dynamisme : notre organisme qui ne parvient plus à retrouver son état d’équilibre se fatigue inutilement.

Comment se manifeste le stress ?

Le stress se manifeste différemment d’une personne à l’autre, d’une situation à l’autre.

Les manifestations physiques : nœud à la gorge, boule au ventre, sueurs et transpiration excessives, accélération du rythme cardiaque, étourdissements, difficultés à respirer, symptômes pouvant aller jusqu’au malaise …

Sur un plan psychique : nervosité et impatience, pensées négatives sur soi et/ou sur la situation, fatigue chronique, baisse de concentration,

Dans le domaine émotionnel : baisse de motivation, manque de confiance …

Si le stress s’accumule, il peut provoquer des migraines, des problèmes de peau tels que l’eczéma …, de la nervosité, de l’anxiété, des insomnies, …Trop de stress diminue également l’attention et les performances au travail ou à l’école s’en ressentent.

Comment peut-on agir ?

Certains tentent de répondre à ces tensions par des comportements tels que la consommation de produits psycho actifs (tabac, alcool, drogues …), ou  en s’adonnant à des jeux (vidéos, en ligne….), ou encore en procrastinant (reporter les activités et les échéances). Il est également fréquent que la personne sous l’emprise du stress n’arrive plus à s’arrêter (d’agir, de penser, …) et prennent le risque d’aller jusqu’au burn-out …

Mais ces comportements ne sont qu’une illusion : dans l’immédiat, le psychisme est soulagé, mais l’organisme, sous l’emprise du stress, reste sur-stimulé. Les tensions corporelles, psychiques et émotionnelles  demeurent. La réponse n’est que différée, ce qui ne résout en rien la situation à plus long terme.

Vous pouvez agir à trois niveaux : corporel, psychique et émotionnel et social

Sur un plan physique, apprendre à se relaxer, à respirer profondément, prendre soin de soi (sommeil, alimentation, détente….) sont des atouts indéniables. Apprendre à se connaître, respecter ses besoins.

Dans le domaine cognitif, identifier en soi les pensées néfastes sur soi, les autres et /ou la situation  permet de prendre la nécessaire distance, et de modifier notre perception.

Apprendre à reconnaître ses émotions, à s’exprimer, à s’affirmer permettra d’acquérir une stabilité émotionnelle face au stress.

Dans le domaine social, savoir s’entourer de personnes bienveillantes, apprendre à s’affirmer, prendre sa place …

Voici dans un reportage de France 2 une application concrète de ce que peut l’hypnose: